Vitamine C

La vitamine C est une vitamine hydrosoluble. Chimiquement parlant, il s'agit de l'acide ascorbique et de ses sels, les ascorbates (les plus courants étant les ascorbates de sodium et de calcium).

Prescription

Elle intervient dans la synthèse du collagène et des globules rouges et contribue au système immunitaire. Elle joue également un rôle dans les mécanismes de métabolisation du fer, et traverse également la barrière hémato-encéphalique pour se retrouver dans le liquide céphalorachidien.

Alors que la plupart des mammifères sont capables de la synthétiser, l'homme doit la puiser dans son alimentation. On conseille en général un apport quotidien de 90 mg chez l'homme adulte et de 75 mg pour la femme. Les fumeurs ont des besoins accrus en vitamine C, car le tabagisme réduit le taux de vitamine C dans l'organisme. Une orange de taille moyenne (130 g) apporte environ 70 mg de vitamine C alors qu'un apport de moins de 10 mg par jour peut provoquer le scorbut.

PUBLICITÉ

Structure chimique de la vitamine C

La vitamine C est parfaitement atoxique, elle ne pose aucun problème de surconsommation, les excès s'éliminant dans les urines et les selles.

Certains auteurs considèrent que les apports nutritionnels recommandés devraient être d'au moins 200 mg, ce qui correspond à environ cinq fruits frais par jour. Les tenants de la médecine orthomoléculaire dont Linus Pauling recommandent eux une consommation de 3000 à 18 000 mg par jour et plus en cas de maladie. De telles doses doivent être prises en plusieurs fois en raison de la capacité limitée de l'organisme à les absorber en une durée donnée. Une consommation trop rapide de vitamine C sous forme d'acide donne lieu à une diarrhée légère et bénigne, dont l'intérêt est d'indiquer la dose requise par l'organisme. Les doses très élevées (plus de 30g/jour) peuvent être administrées sous forme de perfusion d'ascorbate de sodium.

On la trouve principalement dans les fruits et les légumes crus : poivron rouge, brocoli, kiwi, orange, citron, pomelo, tomate.

Très fragile, elle est détruite au contact de l'air, par la lumière ou la chaleur. D'où son utilisation fréquente en tant qu'antioxydant. À cet effet, on emploie également la forme R- de l'acide ascorbique qui, à l'inverse de la forme L-, ne présente pas d'activité vitaminique.

PUBLICITÉ



This article is licensed under the GNU Free Documentation License (www.gnu.org/copyleft/fdl.html). It uses material from the Wikipedia article "Vitamine C" (fr.wikipedia.org/wiki/Vitamine_C).


RetourNutrition RetourSanté

© 1999-2017 Helio A. F. Fontes
Copacabana Runners - Atletismo e Maratonas